Chirurgie réfractive : trois techniques au choix

chirurgie myopie

Pour corriger la myopie, il va falloir passer par la chirurgie. Aujourd’hui, nombreuses sont les techniques au choix. La technique va dépendre de l’état de la cornée du patient.

Les différents types de techniques en chirurgie réfractive cornéenne

Le principe de la chirurgie réfractive de l’oeil est le suivant : il s’agit de travailler la forme de la cornée. Le but est de corriger cet aspect afin de rendre la cornée davantage puissante pour que l’œil soit emmétrope. À l’issue de l’opération, le patient devrait pouvoir voir net, sans avoir besoin de lunettes.

Il existe trois techniques pour l’essentiel.

  • La technique du LASIK

La technique du LASIK est utilisée pour les cas de myopie hypermétrope. Il s’agit d’une chirurgie au laser. LASIK désigne Laser in Situ Keratomileusis, qui signifie sculpter la cornée.

Le principe de la technique du LASIK est le suivant : l’intervention se fait uniquement au niveau de la cornée. Le patient sera placé sous anesthésie locale. L’opération se déroule en trois phases. On commence par une légère découpe au niveau de la surface antérieure de la cornée. Le chirurgien passe ensuite à la photoablation correctrice pour déformer le tissu cornéen et enfin, le capot est à nouveau remis en place.

  • La technique du SMILE

Le SMILE est la technique de la nouvelle génération dans le domaine de la chirurgie correctrice de myopie. Le SMILE ou SMall Incision Lenticule Extraction consiste à opérer une correction définitive de la cornée, en passant par la méthode de la chirurgie via laser.

Le chirurgien réalise une fine lamelle dans l’épaisseur de la cornée, à l’aide du laser. La première étape dure en moyenne 24 secondes, le temps que le laser puisse modéliser le lenticule dans la cornée. Il est ensuite réalisé une incision en forme de SMILE au niveau du lenticule. Le but est de retirer une fine épaisseur correspondant au degré de myopie dans la cornée. Au fur et à mesure que la myopie est forte, l’épaisseur du lenticule sera de plus en plus importante.

  • La technique du PKR

La PKR ou PhotoKératectomie à visée Réfractive est une technique chirurgicale qui emploie le laser de surface. Dans le cadre d’une PKR, le chirurgien intervient sur la surface du stroma cornéen pour opérer sa correction réfractive. Il n’y a pas de découpe de capot, à l’encontre des procédés utilisés dans le LASIK. Pendant une opération PKR, le chirurgien pèle l’épithélium doucement et ensuite travaille la partie superficielle de stroma avec le laser excimer.

Les préalables à savoir avant de lancer une chirurgie réfractive

D’abord, même si le but est de permettre au patient de voir clairement sans avoir besoin de lunettes, le résultat n’est pas tout à fait garanti. Il peut arriver qu’on ait toujours besoin de lunettes après l’opération de myopie. Il n’est donc pas conseillé de se débarrasser de vos lunettes avant votre opération.

Ensuite, si votre cornée est beaucoup trop fine, une opération chirurgicale est déconseillée. L’opération est destinée à affiner la cornée.

Et enfin, avant et après l’opération, il sera incontournable de consulter à plusieurs reprises votre ophtalmologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *