Pourquoi privilégier les sources de protéines végétales ?

protéine végétale

Les protéines englobent en un seul mot les 22 acides aminés (AA), de petits agents constructeurs, réparateurs et régénérateurs de nos cellules. On les retrouve aussi bien dans la nourriture végétarienne que l’alimentation carnivore, d’où l’importance de bien distinguer les protéines de source végétale ou animale. La question est de savoir pourquoi les protéines végétales devraient être plus privilégiées que les protéines animales. Cet article approfondit ce sujet.

Qu’est-ce qu’une protéine ?

Les protéines sont une chaîne de molécules de 22 acides aminés indispensables pour l’organisme. Ces acides aminés ont chacun un rôle précis, mais les 8 d’entre elles se trouvent en grande quantité dans notre alimentation. Selon leur origine, on distinguera les protéines végétales et les protéines animales.

Quels sont les apports d’une protéine pour l’organisme ?

Les protéines interviennent sur le plan énergétique, fonctionnel et structural de l’organisme. Autrement dit, leur présence est plus que vitale pour la santé. Ils assurent en outre l’oxygénation des cellules à travers l’hémoglobine, l’assimilation des aliments par le biais des enzymes digestives, le développement des muscles ou encore le renforcement du système immunitaire. En effet, selon sa typicité, une protéine peut produire des anticorps, des hormones ou encore des enzymes.

Où se trouvent les protéines ?

Une ration alimentaire peut être faible ou riche en protéines selon ses constituants. On retrouve principalement les protéines dans le lait, le poisson, les légumineuses, la viande, l’œuf et les céréales. Un végétarien complètera ses besoins en protéines en consommant du soja, des légumineuses comme les fèves, le pois, les lentilles ou bien les céréales, à savoir le maïs, le blé et le riz. Les graines comme les cacahuètes et les amandes sont également d’excellentes sources en protéines.

Pourquoi privilégier la protéine végétale ?

En privilégiant la nourriture végétale, une personne bénéficie d’un régime pauvre en cholestérol mais riche en protéines. Elle est donc moins sujette à l’obésité et aux maladies cardiovasculaires. De plus, les protéines végétales sont riches en fibres, ce qui favorise le transit intestinal. Par contre, les protéines animales contiennent beaucoup de gras, ce qui n’est pas propice à une cure d’amaigrissement. De plus, du fait de leur propriété acidifiante, les protéines animales provoquent un dérèglement de l’organisme, cause fondamentale des maux comme l’hypertension, l’ostéoporose ou encore les calculs rénaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *