Tout savoir sur l’anorexie mentale

anorexie mentale

Pour avoir tout le temps envie d’une silhouette parfaite et rester maigre, certaines filles évitent de manger correctement. Le besoin de maigrir peut toutefois devenir obsessionnel et cela va se définir comme étant un trouble de comportement alimentaire. La perte d’appétit, la peur de la prise de poids ainsi que la perturbation psychologique sur l’image du corps de globalise dans l’anorexie mentale. C’est un trouble qu’il faut traiter absolument ! Parcourez les lignes ci-dessous pour en savoir plus !

L’action de l’entourage du patient

Le patient atteint de l’anorexie mentale ne va jamais admettre qu’il a des troubles au niveau de son comportement. C’est pour cette raison que son entourage doit agir pour éviter que la situation s’aggrave. En effet, il est nécessaire d’obtenir un numéro psychologue à Courcelles et prendre rendez-vous. Après l’entourage peut demander conseil au psychologue sur la manière de convaincre son proche à venir consulter le psy. Grâce à cet échange, le patient acceptera de se faire traiter. La psychothérapie pour soigner l’anorexie mentale peut prendre du temps. D’ailleurs, les séances d’entretien existent aussi pour éviter les rechutes.

Mis à part la psychothérapie, le patient a besoin d’un régime nutritionnel pour stabiliser son poids. Il doit également suivre des traitements médicamenteux, notamment les anxiolytiques et les antidépresseurs. L’entourage doit rester vigilant sur le suivi du patient, une rechute peut-être en vue.

Les principaux signes de l’anorexie mentale

Une personne atteinte de l’anorexie mentale présente de nombreux symptômes. C’est le cas par exemple du refus de maintenir le poids normal. Elle veut avoir un indice de masse corporelle moins de 18. Ce comportement est déjà inquiétant, car sa santé physique va en dépendre. Un patient ayant des troubles de comportement alimentaire a aussi toujours peur de prendre du poids. Elle devient coléreuse et anxieuse lorsqu’elle pense qu’elle a gagné du poids. Elle se pèse très souvent pour voir si son poids n’a pas augmenté. Un autre cas plus dangereux est la dysmorphophobie. C’est un trouble caractérisé par une altération de la perception de soi. En effet, si son entourage la voit déjà maigre, la personne anorexique se voit toujours grosse. Elle reste constamment devant son miroir.

Les facteurs de l’anorexie mentale

Les causes de l’anorexie mentale ne sont pas déterminantes. Ce trouble résulte de plusieurs facteurs psychologiques. Les troubles familiaux et sociaux en font partie. Les plus courants concernent le divorce, le deuil, l’isolation, le sentiment de rejet, la dépression, la compulsion, etc.

Les conséquences de l’anorexie mentale

Une personne atteinte de l’anorexie mentale a un état de santé physique en altération. Mis à part le fait de perdre du poids, d’autres soucis s’étalent. La personne connaît donc les points suivants :

–              La malnutrition

–              Les carences en vitamine

–              Les carences en acide gras

–              Les carences en protéines

–              Les troubles métaboliques du cholestérol

–              Les problèmes rénaux

–              Les problèmes d’ostéoporose

–              Les chutes de cheveux

–              L’atteinte cardiovasculaire

Au niveau psychologique, l’individu soumis à une anorexie mentale peut faire face à une dépression, une libido en baisse, un trouble de la concentration, une perte de joie de vivre, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *